Fanny Chaussures et la Croix Rouge



Si comme moi, votre garde robe déborde de chaussures que vous ne mettez plus, cet article est pour vous !
J'ai clairement une ribambelle de pompes poussiéreuses en attente d'une seconde vie dans mon placard. Mais voilà, j'ai un très long poil dans la main,et je n'ai jamais vraiment eu le courage d'organiser un vide dressing, un eshop, ou quoi que ce soit pour les revendre.

Et c'est là que Fanny Chaussures à eu la super idée de collaborer avec la Croix Rouge

Vous-souvenez vous de cet article ?

Je vous ai présenté l'e-shop Fanny Chaussures, tout en portant une paire de gazelle (la première de ma longue collection). Je vous rassure, cette paire je la mets encore!

Le concept : vous ramenez vos anciennes chaussures, celles-ci sont données à la Croix Rouge, et vous recevez en échange un bon de -10% sur le site ! Bref, c'est tout benef : vous videz votre armoire et vous économisez sur la prochaine paire de vos rêves !

Pour plus d'informations , cliquez ici 


Article non-sponsorisé, je trouve la cause très honorable. 
Affichage de Fanny Chaussures 50x70.jpg en cours...
Affichage de Fanny Chaussures 50x70.jpg en cours...

Wanted : L'F Shoes


20150416-IMG_4151

La première fois que j'ai vu cette paire de chaussures, c'était à la fashion week de Milan l'an passé. 

Je visitais quelques showrooms d'accessoires, quand soudain quelque chose attire mes yeux , et là je vois une jeune femme avec aux pieds une paire de bottines à paillettes et fourrure rose . Je n'ai pas pu m’empêcher de penser très très fort "OH MON DIEU mais qu'est ce que c'est que ces merveilles", j'ai carrément été éblouie par les paillettes. 

20150416-IMG_4123

Bon il s'avère que celle qui avait ces chaussures aux pieds n'était autre que la créatrice, Licia Florio. Je suis quand même allée lui demander d'où venaient ses pompes. 

J'adore son univers barbe à papa glitter, qui envoie une dose de bonne humeur rien qu'en jetant un coup d’œil à ces chaussures.

Résultat, 1 an après, toujours aussi in love.
Un peu moins du prix par contre.


Licia Florio




Si vous êtes riches, vous pouvez les dénicher là.

Sinon elle fait aussi des paires de sneakers à fourrure et plumes comme ici , ici et ici. 

Bon dimanche à toutes !

Norway in a Nutshell

Voici quelques petites photos de mon séjour en Norvège en plein hiver !
Nous sommes plutôt restés à Olso, pour visiter les musées et galleries, mais nous sommes aussi allés
skier à Tryvann, et dormi dans des chalets, sous la neige .. bref, c'était magique !


















Petit chapeau rouge

En ce froid et cette crachin particulier à Londres, le moral n'est pas à son plus fort !
Sans compter que ma garde robe se compose essentiellement à 3/4 de couleurs sombres, difficile de rayonner.
C'est donc pourquoi j'aime arborer certains accessoires un peu hors du commun, qui peuvent redonner un peu de soleil en hiver, comme de chapeau rouge, de chez Manila Grace.

Ah oui, et j'ai aussi succombé à la jupe culotte et aux baskets à scratchs , c'est bien malin !







Coat - Zara
Sweater - Maison Kistuné
Pants - Monki 


Shoes - Eram



Il était une fois...

Je vous parle très rarement de mon enfance, car celle-ci a été très curieuse, et peu de personnes peuvent s'y reconnaître.
Remontons un peu dans le temps : 2002.

C'est l'année où je suis arrivée à Shanghai. Du haut de mes 8 ans, j'ai vite été perdue dans ce joyeux chaos chinois. Des couleurs, des lumières, des odeurs, du brouhaha, des personnes par millions, des personnes par millions qui me regardent, des personnes par millions qui me regardent et me touchent les cheveux, des personnes par millions qui me regardent et me touchent les cheveux et me prennent en photo et me parlent un langage que je ne comprends pas.
Bref, pour une gamine de 8 ans, ceci est bien fatiguant. On ne cherche qu'une chose, rentrer à la maison, calme, regarder la télé, jouer dans le jardin ou manger des tartines de Nutella, mais non. Shanghai, la réalité, c'est du béton, du chinois, et pas de chocolat. 
Du coup, à la recherche de produits importés d'Europe, on zone supermarchés, centre commerciaux, restaurants. Parfois, on tombe sur quelques boites de céréales, du lait, mais niveaux vêtements, c'est vraiment la galère... La qualité chinoise laisse à désirer, les modèles et designs sont plus que kitsch, et presqu’aucune enseigne étrangère est implantée en Chine, sauf une : Esprit.
Je me souviens très bien, d’avoir été conquise par leurs tee-shirts trop chouettes, et à l’époque, la multitude de ballerines en magasin. Le meilleur rapport qualité prix que nous pouvions trouver sur place. C’est donc Esprit qui m’a habillé tout le long de mes 10 années en Chine. Et d’ailleurs, certaines pièces dans mon dressing n’ont toujours pas bougé.
Esprit a toujours eu pour moi cette image de femme simple, casual, qui ne se prend pas trop la tête avec les tendances, mais qui reste dans l’ère du temps car les pièces sont intemporelles. C’est donc pourquoi je vais toujours jeter un coup d’œil lors des nouvelles collections, à l’affut de jolis produits.


Cet été 2015 étant ponctué par le signe du bohème, je vous ai fait ci-dessous une petite sélection de pièces qui sentent bon la plage..


Esprit

Retrouvez tous les articles ci dessous, ou sur l'eshop Esprit.fr

                         



Summer on my feet



Passer son été en ville, cela ne veut certainement pas dire 'ne pas avoir d'été'.
Certes, le bureau ce n'est pas la plage, le métro ce n'est pas la terrasse d'un restaurant de fruits de mer, mais apprendre à relativiser, me permet de voir le bon coté d’être une citadine.

L'été en ville, c'est le moment de profiter de longues ballades, d'aller dans cet endroit que vous vouliez voir depuis un moment, de flâner avec le sourire le week-end, et surtout de sortir de votre armoire les couleurs, imprimés et autres pièces qui vous mettent de bonne humeur.

Du coup, moi j'en profite pour audacieusement oser, et porter de jolies choses, sans avoir peur des regards de travers, car c'est l'été! Dans tous les cas, au moindre rayon de soleil, les citadins n'ont plus grise mine.

Je vous présente donc cette paire de sneakers beaucoup trop confortable, et vraiment très pratique pour aller me balader sous le soleil de plomb Milanais. C'est vraiment toujours un agréable plaisir de collaborer avec Pepe Rosa, la qualité est toujours au rendez-vous, et le design très tendance, en bref, je n'ai jamais été déçue !

Ah oui, et du coup, j'ai aussi craqué pour la fameuses petite jupe en jean ! C'est vraiment un passe partout, qui finalement est un bon investissement.











Sneakers - Pepe Rosa
Skirt - Bershka
Teeshirt - Zara
Sunnies - Asos 


Les sneakers pour danser en festival tout l'été



La saison des festivals est en route, et l'Europe est une des destinations estivales numéro 1 de la fête. Que vous aimiez l'indie, le rock ou la techno, tous les fans de musique sont servis ! 
Il est même tendance pour certains de faire un tour d'Europe des festivals, en passant de l'Espagne sur la plage à la Bulgarie dans les montagnes. 

Aller en festival, c'est aussi un peu l'aventure ! Des jours, voire des semaines dans une tente, aller danser qu'il pleuve ou qu'il fasse un soleil de plomb, s'organiser et surtout, être confortable. Cependant, aller en festival, c'est aussi un peu le moment de se sentir à Coachella ou sur les côtes Australiennes, le moment de porter ces vêtements funky que tu avais au fond de ton placard car "on sait jamais , pour une soirée". C'est le,moment où il est permis de porter tout ce que tu veux, sans avoir à y réfléchir deux fois, et d'être quelqu'un d'autre l'espace de quelques jours ! 

Mais alors, c'est bien marrant d'avoir des paillettes et du rose plein les cheveux, des bijoux à toutes les extrémités du corps, et des vêtements en lurex brillant, mais, il fait chaud, il pleut , et on oublie vite qu'aller en festival , c'est aussi un sport national. Au bout de quelques heures, tu ne sens plus tes jambes, tes pieds sont en compotes, tes bras sont trop restés en l'air et ta voix est brisée. 

Ainsi donc, le B.A.BA de la festivalière des temps modernes, c'est de savoir allier le juste milieu entre fashion et comfo. Pour cela, il faut commencer par choisir une bonne paire de chaussures. Je ne vous parle pas d'aller chez Décathlon, mais plutôt de trouver une paire de baskets que vous n'oseriez jamais poster au boulot, juste pour la saison. Tu sais,cette paire là, si si, avec des palmiers ou des bandes oranges fluos, qui tu lorgnes mais tu ne sais pas si ça passera dans la grisaille de Paris. 

Je vous ai fait donc une petite sélection, à l'aide de Shoes.fr ,afin de vous aider à choisir votre it-sneaker de l'été. Mais avant tout, voici les trois typologies de festivalières que tu peux rencontrer en festival : (à toi de t'y reconnaitre)

- L'été Indien : c'est la festivalière qui va au Sonar à Barcelone ou le Dimensions en Croatie, et qui considère être en Californie . Un brin hippie , des cheveux plein de sels marins, une peau halée, un dressing rempli de jean , de dentelle et de crochet, elle aime les imprimés sauvages , les matières naturelles. Elle aura donc à ses pieds des baskets-espadrilles, ou des imprimés exotiques.

- La pratique : C'est celle qui va à Dour en Belgique, et qui n'a pas peur de se trémousser pendant des heures interminables, sous la pluie dans un lieu de plus de mille mètres carrés. Elle est souvent habillée de manière efficace tout en restant pointue, quand on la voit, on sait qu'elle s'y connait. Pas besoin donc de pièces frivoles, une jolie paire de sneakers à la mode avec une touche originale suffiront.  

-La festive : C'est celle qui va à la Weather à Paris. Une festivalière urbaine qui n'a pas peur d'oser les touches pop et colorées, car elle sait que c'est un des rares moment où elle peut oser tout en restant en ville. Elle se munira de paires tape à l'oeil ou de rares, elle ira au delà du modèle tendance en cherchant plus loin afin de se démarquer : le bon combo !
Festival sneakers

Ces basiques intemporels

Toujours dans ma quête du dressing parfait , je commence tout doucement à trier au volet mes pièces basiques intemporelles au détriment de pièces qui étaient/sont tendances, mais que je sais que je remettrais plus.

C'est très clair, je ne veux que des statement pieces. Des chaussures simples, des chemises blanches avec des détails, de belles matières, des couleurs sobres, bref, des pièces qui font de l'effet quelque soient les saisons.

Prochainement je vous détaillerais toute cette liste car j'ai mis la main sur de très belles pièces.
Sur ce look, un petit aperçu afin d'illustrer mes propos : de grands classiques , une chemise blanche, une paire de jeans noir, un chapeau en laine ,et des chelsea boots. En bref, une panoplie sans fautes!

Je remercie plus particulièrement Donna Piu, qui , chaque saison m'aide un peu plus à accomplir ce souhait !
Comme j'habite à Milan, j'aime vous faire découvrir de nouvelles marques Italiennes, accessibles en France, avec des modèles très tendances, et dont la qualité est incontestable (le cuir italien on le sait toutes)







Hat - &OtherStories
Shirt - All Saints
Jeans - Zara
Boots - Donna Piu 

Bergamo

Et voilà ! L'hiver et Noël sont arrivés à grands pas . J'en ai profité pour faire encore quelques petits aller-retours à Milan encore une fois, dont Bergamo.
Ces deux villes sont magiques l'hiver, et émanent un esprit très mystérieux.
Ce qui me plait le plus à Bergamo, c'est que la montagne et la ville ne forment qu'une. C'est une ville fraiche, belle, vieille et chaleureuse. Je ne m'en lasserai pas.

Toujours est-il que ce look a été pris à Bergamo, du coup.
Cet hiver, je ressort les grands classiques de mon dressing : les cols roulés ! J'en collectionne, et j'en accumule depuis des années déjà.
Celui-ci est particulièrement spécial : il vient de chez Aeronautica Militare,en angora, cachemire et laine, il est tellement fin mais tellement doux et chaud ! Je ne le quitte plus, c'est devenu un basique passe partout..


Sinon, j'en profite pour oser la salopette. Un modèle plutôt simple. J'avais peur de ne pas aimer les salopettes en jean, du coup j'ai jeté mon dévolu sur un modèle qui évite la casse et passe partout , de chez New Look.


 





Turtle neck - Aeronautica Militare
Overalls - New Look
Mocassins - Claudie Pierlot